Inauguration d'Artean : fréquentation encourageante!

Categories: Actualités, Events

Mercredi premier octobre dernier a eu lieu l’inauguration officielle par l’Institut Culturel Basque du tout nouvel espace culturel virtuel Artean, situé sur l’île Basque 79/95/21 dans Second Life. L’animateur culturel de l’ICB, Jakes Larre (alias Jakes Zabaleta sur SL), a bien voulu répondre à nos questions…

Montparnasse Belgar : Pourquoi l’Institut Culturel Basque a-t-il décidé d’investir Second Life ?
Jakes Zabaleta : Nous avons découvert cet outil grâce à l’ANTIC (Agence des Nouvelles Technologies de l’Information et des Communications) Pays Basque, qui avait mis en place l’île Pays Basque il y a quelques mois de cela, en avril 2008, plus précisément. Il se trouve que nous avons une exposition itinérante « Batekmila, les mondes basques » qui tourne un peu partout actuellement. Nous avons eu l’idée de mettre cette expo à la disposition du public sur un univers virtuel en trois dimensions. Nous ne l’avons pas encore véritablement fait, mais nous en sommes à un stade d’expérimentation bien avancé, puisque nous en exposons des extraits sonores de poésies (en langue basque, mais traduits sous forme de Notecards en français, anglais et espagnol), des panneaux qui reprennent l’environnement graphique de l’exposition réelle (avec des photographies d’artistes du Pays Basque Nord),  ainsi que des vidéos, le tout dans l’espace Artean.

MB : Alors justement, qu’est-ce qu’Artean ?
JZ : C’est un espace virtuel autour de la culture basque, dans lequel l’ICB, qui en est le moteur, va tenter de monter un certain nombre d’évènements dans les mois à venir, ceci afin de mieux faire connaître la culture basque sur Second Life. Nous y organiserons des conférences, des débats, des expositions et des rencontres artistiques. Le prochain grand rendez-vous sera organisé par Euskosare,  le 3 décembre 2008, à l’occasion de la journée internationale de l’Euskara.

MB : Quel est le rôle de l’ANTIC Pays Basque dans ce projet ?
JZ : L’ICB fournit les contenus culturels, tandis que l’ANTIC Pays Basque fournit les contenus techniques. Nous arrivons à nous débrouiller pour intégrer des textures, mais ce sont eux qui nous aident à mettre en place l’infrastructure. Nous sommes surtout familiarisés avec les univers virtuels en 2D, comme notre site www.eke.org. Mais avant d’envisager des investissements plus importants sur Second Life, nous avions besoin de ce petit coup de pouce de l’ANTIC.

MB : Comment s’est déroulée l’inauguration du site, hier soir ?
JZ : Pour nous c’était une grande première, car nous n’avons pas trop l’habitude d’évoluer dans cet univers, mais nous sommes quand même enthousiasmés ! Nous avions un peu peur de nous retrouver là bas entre membres de l’ICB seulement, mais heureusement, ça n’a pas été le cas. Nous avons eu une trentaine de visites environ, de personnes venant d’horizons très différents, de Bilbao, San Sebastian, Pampelune, ou de Paris. Nous avons même rencontré un nantais d’origine basque, mais aussi quelques membres du milieu journalistique spécialisé dans la diaspora, notamment du site www.euskalkultura.com, qui sont venus sur Second Life pour la première fois. Nous avons pu échanger pendant quatre heures, et nous n’avons pas vu le temps passer ! Ça nous a donné des idées pour les prochaines rencontres à venir, autour de la culture et de la diaspora basques.

MB : Si vous deviez faire la promotion de Second Life auprès du peuple basque, vous vous y prendriez comment ?
JZ : Je crois que pour le Pays Basque, il y a deux aspects : C’est un moyen de pouvoir toucher de manière encore plus vivante la diaspora, basques et non-basques répandus à travers le monde et qui ressentent un intérêt pour la culture basque. Cela nous permet d’échanger en direct autour d’objets culturels. Nous avons aussi remarqué hier une forte présence de la communauté francophone de Second Life, et son étonnement d’entendre des gens s’exprimer en euskara, sur un outil aussi moderne que SL. Cela nous ouvre des perspectives intéressantes pour donner une autre image de la culture basque au grand public. Cela nous permettra de montrer que cette culture est bien vivante, et intégratrice, puisque les basques sont ouverts !

MB : Il ne reste plus qu’à ouvrir une école d’apprentissage de la langue basque sur SL !
JZ : Oui, je crois que maintenant, le champ est ouvert ! Nous avons rencontré pas mal de personnes du Pays Basque Sud, qui se sont montrés très intéressés par ces nouveaux usages. Je pense que les choses vont se mettre en place petit à petit. On s’est rendus compte hier que Second Life était aussi un outil intéressant pour discuter en ligne en langue basque, en cassant certaines barrières comme la timidité, ou autre…
Je pense que SL sera de plus en plus utilisé dans le cadre de l’apprentissage de la langue, auprès du public adulte, notamment.

Communauté

Déjà membre ?
Login
Se connecter avec Facebook :
dernier visiteurs

Flickr Cartes postales

header-IL2header-TD2Immersive LabEntretien d'embauchestgobain-liban1.jpgSainT Gobain Liban 23510415546_5c3e035f41_o.jpg3510414710_3f7b1ea9e4_o.jpg3510414500_8b54f9fc2e_o.jpgSaint Gobain Liban3509603941_c793c58745_o.jpg3509603515_fd35bed5e3_o.jpg3509603373_34ae41a93d_o.jpg3509603237_ce3c0151de_o.jpgnkm-twitter.jpgObama visits GhanaGrands moments de solitudeAuto harcélement

Archives

Immersive Lab flux RSS
Agence Internet et Mondes virtuels
Rejoignez nous sur Second Life
Immersive Lab Twitter
Immersive Lab Facebook

Commentaires

3 Responses, Leave a Reply
  1. [...] Inauguration d’Artean : fréquentation encourageante! [...]

  2. [...] dira.Jakin gehiago:http://www.artean.eke.orgArtean – Second Life: argazki-bildumaAipatu dute ere… « Inauguration d’Artean : fréquentation encourageante! »(Territoire digital) »L’ICB tente l’expérience virtuelle sur SL »(Territoire [...]

  3. [...] en savoir plus:http://www.artean.eke.orgCentre culturel Artean : album-photosIls en parlent… « Inauguration d’Artean : fréquentation encourageante! »(Territoire digital) »L’ICB tente l’expérience virtuelle sur SL »(Territoire [...]

Laisser un commentaire:

Name *

Mail (hidden) *

Website