(Lo sentimos pero este contenido no está disponible en su idioma.). Política lingüistica en Eke.org

Danse et chant

Un  extrait de la contribution du chercheur Xabier Itzaina.

Ressource

"Kantuketan, l'univers du chant basque" - Denis Laborde (dir)  - Ed. Elkarlanean

"Force est de constater en effet que la dimension chantée des danses du nord, et surtout des sauts, a été quasiment éludée par les « qualificateurs » de la culture basque institutionnalisée.

Sauts basques après une partie de pelote en 1913 - Collection privée

Les divers recueils de sauts que nous ayons consultés, entre 1850 et 1930, font tous l’impasse sur cette facette de la danse. Or nous savons, grâce aux recueils Duvoisin et à des témoignages plus récents, que tous les sauts avaient leur accompagnement chanté durant cette même période.

Doit-on imputer cette impasse au caractère secondaire accordé au chant par les « écrivains » de la danse ? Ou doit-on considérer que les paroles bien souvent légères des sauts auraient favorisé leur oubli ? Ce deuxième cas de figure expliquerait la mise au ban de ce pan de la mémoire orale par les définisseurs culturels, qui auraient vu là une dimension mineure et négligeable de la danse. Dans le processus d’esthétisation de la culture basque dans la deuxième moitié du XIXe siècle, la danse occupe une place importante.

La valorisation des sauts est elle-même issue d’une première sélection effectuée parmi les danses « bonnes » et « mauvaises ». Mais à l’intérieur des sauts, n’a-t-on pas voulu effectuer un ultime « assainissement » en décidant de ne pas fixer par écrit les paroles lestes et festives que la mémoire orale associait à ces pratiques chorégraphiques ?

Le Bulletin Catholique du Diocèse de Bayonne présentait en ces termes le recueil de sauts basques du chanoine Laharrague en 1905 : « voici une collection unique. Un vénérable ecclésiastique basque, passionné pour toutes les choses de son pays et très musicien, avait recueilli il y a quarante ans la musique de tous les sauts basques en honneur de ce côté des Pyrénées et dans le Baztan. […] le rédacteur n’a eu d’autre ambition que d’empêcher ces danses de se perdre ou de se corrompre » (30.07.1905).

Préserver les sauts de la corruption impliquait-il implicitement de passer sous silence certains aspects de ces œuvres ?

Une fois de plus, nous manquons de données pour nous engager plus avant sur cette voie".

Approfondissements

Ressources

Téléchargez  la partition du saut "Ainhoar ttipiak" avec les commentaires de Xabier Itzaina (286 ko)

Téléchargez  la partition du saut "Lapurtharrac" avec les commentaires de Xabier Itzaina (269 ko) 

Téléchargez  la partition du saut "Gau aiñara" avec les commentaires de Xabier Itzaina (338 ko) 

Téléchargez  la partition du saut "Muneinak" avec les commentaires de Xabier Itzaina (335 ko)