(Lo sentimos pero este contenido no está disponible en su idioma.). Política lingüistica en Eke.org

Lexique

Abysse (zone abyssopélagique)
Stratification océanique correspondante aux zones comprises entre 2500 et 5000 m de profondeur.

Aire de répartition
Zone géographique dans laquelle vit une espèce.

Amphibiotique
Espèce vivant en eau douce et salée, on distingue potamotoque (se reproduisant en rivière mais vivant en mer comme le saumon) et thalassotoque (se reproduisant en mer mais vivant en rivière comme l'anguille).

Argilite
Roche argileuse à granulométrie diverse consolidée, formant un conglomérat dont les éléments sont liés par un ciment naturel.

Biocénose 
Ensemble des populations (animales, végétales et fongiques) d’un écosystème.

Biodiversité
La diversité biologique exprime la variété de la vie. La biodiversité est souvent décrite à trois niveaux. La diversité de l'écosystème décrit la variété des habitats existant; la diversité des espèces permet de mesurer le nombre d'espèces et le nombre d'individus de chaque espèce existante; la diversité génétique fait référence au volume local de variabilité génétique.

Biogéographie
Discipline qui s’intéresse à la répartition des êtres vivants et des milieux biologiques. Comprend deux aspects fondamentaux, la chorologie (les espèces animales et végétales ne sont pas réparties uniformément à la surface du globe, délimitation des aires de distribution géographique des espèces) et la biocénologie.

Biotope
Composante physique d'un écosystème (eau, sol minéral, climat), servant de support à une communauté vivante, la biocénose.

Bocage 
Paysage généralement créé par l'homme, incluant cultures, prairies, bois, délimités par des haies vives arborées (Vendée, Normandie) ou de muret en pierre (Bretagne, Irlande).

Caducifolié
Type de formation végétale composée d'espèces à feuillage caduque (contrairement au sempervirent).

Ecosystème
Unité écologique fonctionnelle douée d'une certaine stabilité, constituée par un ensemble d'organismes vivants (biocénose) exploitant un milieu naturel déterminé (biotope). Cette notion intègre également les interactions des espèces entre elles et avec leur milieu de vie.

Endémique
Les barrières d'isolement sont très diverses : elles peuvent être d'ordre géographique (surrection d'une chaîne montagneuse, transgression marine, etc.), écologique (établissement de conditions arides, glaciations, etc.) ou génétique (apparition de phénomènes de stérilité).
Le rôle joué par les barrières d'isolement explique que les îles, les montagnes, les déserts, soient le plus souvent des régions particulièrement riches en espèces endémiques (Nouvelle-Zélande comprend env. 1000 espèces végétales dont 80% d'endémiques).

Flore algale
Flore composée par les algues de la zone marine dont la limite supérieure est submergée en permanence, et dont la limite inférieure finit avec celle des grandes plantes aquatiques, de 0 à 40 m en Méditerranée, la plus riche en biodiversité.

Flysch
Sédiments à prédominance d'argile et de sable, que l'on trouve dans les zones orogéniques. Ces formations détritiques se sont déposées dans des conditions comparables à celles des deltas profonds.

Garrigue
Sur les terrains calcaires de la région méditerranéenne, la surexploitation, l’incendie et le surpâturage des forêts de chênes verts aboutissent à une formation basse de buissons épars à feuilles persistantes et aromatiques constituant la garrigue.
En résumé, la garrigue est sur calcaire et résulte de la dégradation des sols par les cultures, les plantes résistent aux étés secs et chauds. Garrigue à romarin, garrigue à chêne kermès.

Maquis 
Ensemble arbustif riche en plantes épineuses qui caractérise les sols acides de la région méditerranéenne. Le maquis résulte de la déforestation des forêts de chênes verts et de chênes-lièges.
En résumé, on appelle maquis  les groupements végétaux trouvés sur sols acides et pauvres ; la végétation y est souvent dense et basse, parfois haute.

Milieux de substitution
Types de milieu remplaçant l'habitat naturel climacique (groupement vers lequel tend la végétation d'un lieu dans des conditions naturelles constantes, en l'absence d'intervention de l'homme. Sa structure dépend étroitement des facteurs climatiques et de la nature du sol).

Naturalité
Néologisme traduisant l'impact de l'homme sur le milieu : une forêt primaire a une forte naturalité (quelques forêts ombrophiles tropicales), une forêt à caractère primaire (forêt de Bialowieza en Pologne, certaines taïgas scandinaves) une naturalité très intéressante pour l'Europe, une forêt exploitée une naturalité faible (plantation de pins maritimes des Landes et de Gironde). Ce principe permet de mesurer le degré de conservation d'un milieu naturel le long d'un gradient (degré de naturalité), une naturalité élevée est dans bien des cas synonymes de biodiversité élevée (pour la flore et les invertébrés surtout) et de présence d'espèces remarquables.
(Extraits de Gilg, O., 2004. Forêts à caractère naturel, caractéristiques, conservation et suivi. ATEN).

Niche écologique
Concept situant la place et le rôle d'une espèce dans un écosystème (c'est-à-dire à la fois son habitat, son régime alimentaire, ses rythmes d'activité, ses relations avec les autres espèces).

Orogenèse
Processus qui conduit à la formation d'une chaîne de montagne puis à sa destruction par l'érosion. Le cycle orogénique comprend trois phases : sédimentation (dépôts), orogenèse (relief), pénéplanation (érosion).

Pléistocène (du grec pleistos = beaucoup, kainos = récent) = paléolithique (lithos = pierre).
Epoque du Quaternaire (3 MA à aujourd'hui), première période de la préhistoire, Mégacéros, Néanderthal
- inférieur (1,64 MA – 150000)
- moyen (150000 – 40000)
- supérieur (40000 – 9000) divisé en  périgordien (= châtelperronien),  aurignacien, périgordien supérieur (= gravettien),  solutréen et magdalénien.

Poudingues
Roche sédimentaire constituée de gros débris (cailloutis, blocailles) qui forment des conglomérats à fragments arrondis.

Ressource trophique
Ensemble des éléments susceptibles d'entrer dans le régime alimentaire d'une espèce.

Sempervirent 
Type de formation végétale composée d'espèces à feuillage persistant (contrairement au caducifolié).

Siliceux
Qualifie une roche ou un sol composé de sable, de grès, de silex et autres roches à pH acide. S'oppose au sol calcaire au pH alcalin.

Sympathie
Qualifie deux espèces qui fréquentent la même aire géographique.
 

Suscribirse a la agenda cultural

Tu dirección de correo electrónico:

Recibirás los próximos eventos de la agenda cultural. Cuando lo desees, podrás rescindir la suscripción sin necesidad de justificación alguna.
Más información relativa a la suscripción [+]

ESPECTÁCULO - TEATRO

Herioa eta Dontzeila 2 de Octubre de 2009

FESTIVAL - DANZA

T-Danz

TORNEO DE IMPROVISADORES - TXAPELKETA 2009

Bertsolari txapelketa - Final-laurdena 3 de Octubre de 2009

ESPECTÁCULO - DANZA

Aurrez aurre 3 de Octubre de 2009

CONCIERTO - MÚSICA

Fuck Norris - Rachel 3 de Octubre de 2009

ESPECTÁCULO - CUENTO

Voyage sans bagage ni raison 3 de Octubre de 2009

ANIMACIÓN - FIESTAS

Lapurtarren Biltzarra 4 de Octubre de 2009

EXPOSICIÓN - PINTURA

Margolaritza Euskal Herrian 50 urtez

EXPOSICIÓN - ARQUITECTURA

Euskal Herriko Etxeak

EXPOSICIÓN - PINTURA

Inwoko