[ Euskara  Français  ]

Echanges artistiques entre chanteuses basques et géorgiennes

A l'initiative de l'Institut culturel basque, les chanteuses Maddi Oihenart, Céline Mounole, et Kattalin Indaburu ainsi que le musicien Philippe Albor se sont produits du 25 septembre au 1er octobre 2006 en Géorgie. A l'occasion de la venue en Pays Basque du groupe Mzetamze en 2008, l'échange s'instaure à nouveau entre artistes géorgiens et basques.

L'ensemble Mzetamze

Le groupe folk féminin Mzetamze a été créé en 1986. Les six membres du groupe sont des ethnomusicologistes diplômées du Conservatoire National de Tbilissi.


Dans l’histoire de l’interprétation de la musique folk géorgienne, Mzetamze est le premier et le seul groupe qui interprète exclusivement un répertoire traditionnel féminin provenant de diverses provinces de Géorgie. La particularité du groupe Mzetamze est qu’il est basé sur un folklore authentique. Le groupe essaie de conserver l’aspect traditionnel des chansons aussi bien dans la forme que dans l’interprétation. Mzetamze a participé à un grand nombre de festivals internationaux de musique et à des Journées de Culture Géorgienne.

Il a également fait des tournées dans différents pays: Russie, Grande Bretagne, Allemagne, France, Suisse, Autriche, Lituanie, Lettonie, Finlande, Pays-Bas, Belgique, Slovénie). Mzetamze a enregistré et sorti quatre CD – un en 1993 (en collaboration avec Mtiebi et Soinari) en Allemagne (Berlin, “Hause der Kulturen der Welt”) et deux en Suisse, en 1996 et en l’an 2000 ; ainsi qu’un dernier CD - en 2007 – en Grande Bretagne (“Songs of Survival” – “Traditional music from Georgia”, enregistré par Michael Church).

L'Institut culturel basque a invité le groupe Mzetamze, dans le cadre d’échanges culturels qu’il a développés depuis plusieurs années. Aussi, au-delà des concerts, le groupe géorgien rencontrera des chanteurs et chanteuses du Pays Basque, et entre autres le trio Maddi Oihenart, Céline Mounole et Kattalin Indaburu.