gogoetan.com

2006/03/11 12:48:04.255 GMT

Artistes et partenaires institutionnels

Certes, l’artiste est au cœur de la création. De lui viennent les idées et les œuvres, mais parallèlement, la création artistique relève d’un processus de plus en plus collectif étant donné l'évolution économique de la culture.

L'artiste doit bénéficier de conseils, recourir à des producteurs ou coproducteurs, réunir des financements, penser à une diffusion la plus large possible de son spectacle...

Comment renforcer ces liens entre artistes et partenaires institutionnels ?

 

Nork: Institut culturel basque euskal kultur erakundea.2006/03/11 12:48:04.255 GMT
Gaiak: sorkuntza création | Permalink | Erantzunak (1) | Errenferentziak: (0)

Erantzunak

On sait bien que de nos jours un artiste qui marche, n'est pas forcément un artiste de qualité, y'a qu' à allumer son poste de télévision pour s'en rendre compte. Bref on sait aussi très bien que si tel ou tel artiste a ''les bons contacts'' il peut arriver à un certain succès mème sans talent, plutôt regrettable mais c'est comme ça depuis des lustres. Donc justement les partenaires institutionels sont là pour démocratiser un peu tout ça et donner l'opportunité aux artistes de créer. Des moyens pour renforcer les liens entre les artistes et les partenaires institutionnels? quelle grande question!! Car c'est souvent liée à la politique du gouvernement du moment !! ou non?Heureusement qu'avec les partenaires régionaux ou locaux on peut palier un petit peu à l'injuste ou l'inadéquate répartition des subventions! - par exemple avec justement ce type de dialogue que vous proposez sur le blog ou lors de votre réunion ce lundi 15= c'est une très bonne opportunité pour débattre et proposer des solutions; que vive la démocratie - je dirai que plus il y a de rencontres, de discussions et d'échanges, plus on pourra mieux se comprendre entre les deux bords: artistes et partenaires - je pense aussi que c'est à la fois à l'artiste et au partenaire de faire des efforts de communication et de tentative de compréhension. L'époque où l 'artiste pouvait tranquilement rester dans son atelier ou dans son studio et promouvoir son travail loin du monde à travers d'un seul mécène, est révolu. L'artiste doit être en quelque sorte un peu business man de nos jours! À moins d'avoir une chance inouie ou d'être tomber dedans dès tout petit.... D'après moi renforcer les liens signifie permettre une meilleure compréhension des besoins et des stratégies de part et d'autre (et du partenaire et de l'artiste). En tant qu'artiste, pour que je puisse me faire connaitre du partenaire, je dois produire une création pour un public et pour cela je dois -entre autre- entrer dans le processus des demandes de subventions afin d'avoir le moyen d'exister en quelque sorte. Pour cela un moyen de renforcer le lien serait pour moi de bénéficier de la part des partenaires d' un système de demandes de subventions plus flexibles et plus simples, quelque part plus clair aussi. Par exemple pour les dossiers DRAC ou pour ceux du gouvernement d'Euskadi, d'après ce que j'en ai entendu, ils semblent être assez indigestes! ( ou me trompès-je?) Vivant beaucoup à l'étranger, je ne connais pas bien le système français mais mieux l'anglais. Il était, il y a quelques années, assez complexe et hardu, mais il a changé au cours des dernières années. Maintenant l'on peut faire sa demande à n'importe quel moment de l'année et autant de fois qu'on le souhaite et ce, à divers départements (musique, arts plastiques, film, etc;...) ainsi qu' à divers moments du processus créatif (la recherche, la production et le développement, les tournées, diffusions, formations,etc....). Cette formule marche bien car certaines idées de créations peuvent survenir au moment où les délais de dossier sont déjà passés pour l'année en cours. Le dossier de demande a été simplifié ce qui facilite la tâche à l'artiste (Il est en quelque sorte similaire à celui de l'ICB pour ce qui est de la description du projet et des bienfaits pour le public). Je ne sais pas si en France ou en pays basque Sud ce type de formule serait possible. qu'en pensez-vous? Est-ce que cela peut être un moyen de renforcer les liens entre artistes et partenaires institutionnels? En tout cas si les partenaires pouvaient simplifier certains éléments de la procédure -dans la mesure du possible- cela faciliterait la tâche à l'artiste et aux associations. Entre les partenaires institutionnels et les artistes? Qui y a -t-il? D'autres organismes? les associations par exemple? est-ce qu'elles ne peuvent pas aussi aider à renforcer ces liens? Ne le font-elles pas déjà au travers de leurs activités et en aidant à la création? - faire des ateliers d'initiation au processus de demande ? je le mentionne car je l'ai vu fontionner en Angleterre: des séminaires ou des réunions sont organisées par les institutions ou les assos pour former les artistes à remplir les divers formulaires de subventions et à comprendre les objectifs ou les stratégies des Institutions du moment.

Nork: Isa Suarez.2006/05/14 22:26:10.023 GMT+1
www.isasuarez.com

Idatzi artikulu bat





The CAPTCHA image

Please enter the letters shown in the image in the following text box. Provided by Captchas.net