Euskara  Français 

Présentation | Spectacles | Calendrier | Contact

http://www.koldo-amestoy.com


2007/11/30 09:48:10.557 GMT+1

Et il se fait la belle

(Texte / chronique)

Il y a tout d’abord la porte de la prison devant vous, puis le regard du portier qui se pose sur vous. Vous êtes-vous trompé de lieu, ou de jour de rendez-vous ? Ou alors, peut-être est-ce seulement le conte qui est invité, et pas vous ? Non, non... C’est bien vous que l’on attend. Bonjour, avancez par ici, s’il vous plaît ! La grande porte se referme derrière vous. Ensuite... Suivez le guide ! Dans ce dédale de portiques, de portes, de couloirs, de grilles qui s’ouvrent et se referment, il y a toujours quelqu’un qui marche devant : un animateur ou un gardien. Il vous annonce : c’est le conteur ! Bonjour ! Vous répondez machinalement. Car tous vos sens sont occupés ailleurs. Ils errent dans cet autre monde, surpris par tout ce qui résonne ici : appel, cri, claquement sec, voix d’interphone ; étonnés de se retrouver dans des images vues à la télé, ou au cinéma...
Et où est donc le conte ? Il est là, blotti en vous. Il n’est pas plus à l’aise que vous, mais il se tient tranquille, alors ça vous rassure.
Vous voilà arrivé. On vous fait entrer dans une pièce toute blanche : la salle de classe. Elle est préparée pour l’occasion. Les détenus entrent l’un après l’autre ? Chacun vous salue poliment et s’installe. On attend les retardataires. Ils s’étaient inscris pourtant, mais... Parmi ceux qui sont assis devant vous, certains échangent quelques mots à voix basse. Discrètement. Les autres observent à la dérobée l’animateur, le conteur, les codétenus, le surveillant. Tiens ! Il n’est pas en uniforme. Nous sommes au cœur de l’univers carcéral, mais dans un ailleurs, où comme ailleurs des gens sont réunis et donc...
On vous fait signe. Et votre conte se précipite déjà, comme pour se libérer de vous, ou tenter une évasion. Qui sait ? Et son public le suit. Et il se fait la belle...
Koldo Amestoy, le 10 février 2007

Auteur: koldo.2007/11/30 09:48:10.557 GMT+1
Catégories: ecrits | Permalink | Réponses (0) | Références: (0)

Commentez cet article!





The CAPTCHA image

Saisissez ci-après les lettres qui figurent dans l'encart ci-dessus.