EuskoSare > Euskal Herria > Euskal Herrian bizi > Introduction à l’Euskara
2005-08-27 10:46
Azken aldaketak: 2005-09-14 01:38
Itzultzailea: Benoit Etxeberri

Introduction à l’Euskara

L'euskara ou le basque est la langue basque. Dans ce paragraphe on reprend quelques références sur son origine, sur ses dialectes et l'euskara unifié, ainsi que quelques données sociolinguistiques et informations sur les lieux et les manières de l'étudier.

L’origine de l’euskara

L'euskara ou la langue basque est une des anciennes que l'Europe Occidentale, antérieure aux Indo-européennes. Son origine résulte encore d’un mystère. Elle n'appartient pas aux langues indo-européennes, et n’a pas non plus de similitude avec les langues géographiquement proches. Quelques linguistes pensent qu'elle pourrait être en rapport avec les langues caucasiennes, étant donné quelques similitudes le géorgien. D'autres la mettent en rapport avec les langues non arabes du nord de l'Afrique. Une des hypothèses les plus probables est celle dont l'euskara a été développé "in situ" dans le territoire des anciens vascons.

Anciennement l'euskara était parlé dans un territoire qui s’étendait de l'Ebre jusqu'au Garonne, et des Pyrénées Occidentales jusqu'à Catalogne. Ce territoire a été réduit de manière progressive étant donné les invasions des peuples indo-européens.

Caractéristiques de la langue

En euskera on prononce toutes les lettres, n'existe pas de genre et de nos jours on utilise des mots tant issus du protoeuskera comme issus d'autres langues. La particularité de l'euskara se trouve dans sa syntaxe.

Les dialectes de l’euskara

Il existe plusieurs dialectes. Le prince Louis Lucien Bonaparte a fait en 1863 les classifications de dialectes de l'euskara suivantes: biscaïen, de guipuzcoan, navarrais septentrional, labourdin, bas- navarrais occidental, bas- navarrais oriental et souletin.

Suite aux nouvelles recherches qui sont faites dans le domaine de la dialectologie basque, le professeur de Philologie Basque de l'Université du Pays Basque Koldo Zuazo a effectué une nouvelle classification qui a eu un bon accueil par les dialectologues basques.

Euskaltzaindia et l’euskara batua

Euskaltzaindia - Académie royale de la Langue Basque est l'Institution Académique Officielle qui veille l'euskara ou au basque. Elle s'occupe des recherches sur ce dernier, le tutelle socialement et elle établit ses normes d'utilisation philologiques. Elle est apparue en 1918 afin de préserver, faire des recherches et diffuser l'euskara.

En 1968 cette académie a décidé de fixer officiellement les critères pour l'unification de la langue basque : c’est ainsi qu’est né l'euskara batua. L'unification de l’euskera a été un instrument indispensable pour l'adéquation de la langue basque aux défis de la société actuelle.

L’euskara ces dernières années

Depuis 1979 l'euskara est - avec le castillan – langue co-officielle de la Communauté Autonome Basque, et depuis 1982, d'une partie de la Navarre. Au Pays Basque Nord, l'euskara n'est pas encore reconnu officiellement par l'administration française.

En 1982 le Gouvernement Basque je crée Euskal Telebista, la télévision Public Basque ; et diverses stations de radio ont commencé à émettre en euskara, ce qui dans l'ensemble a servi à promouvoir la langue. La presse écrite en euskara, pour sa part, a aussi connu un important développement durant les 20 dernières années. De même, l'euskara est entré en abondance dans les nouvelles technologies de communication (groupes multimédia, Internet...).

D'autre part, le caractère officiel de l'euskara a supposé des avances pour notre langue dans des domaines comme l'éducation, l'administration, la signalisation de la voie publique, etc., sur une bonne partie du Pays Basque. En outre, de nombreuses initiatives en marche promeuvent l'Euskaldunisation de la société et favorisent l'utilisation de l'euskara. Au Pays Basque Nord, l'utilisation de l'euskara dans la vie publique est plus grande actuellement qu'il y a quelques années, bien qu’il reste encore beaucoup à faire en ce qui concerne transmission familiale, enseignement et beaucoup d’autres domaines.

Données sociolinguistiques

Actuellement environ 700.000 personnes connaissent l'euskara, tant en Euskal Herria comme en dehors d'elle. On le parle prioritairement dans toute la province du Guipuzcoa ; la moitié de laBizcaye ; un certain secteur du nord d'Alava (vallée d'Aramaiona) ; le tiers nord de Navarre ; et presque tout le Pays Basque Continental. Dans la Communauté Autonome Basque et en Iparralde, un habitant sur quatre parle euskara. En Navarre, toutefois, un sur dix.

Titres et accréditations linguistiques de l’euskara

EGA (Euskararen Gaitasun Agiria)

C'est un titre accréditif de connaissance de l'euskara, de tant au niveau de la compréhension qu’au niveau de l'expression, écrite et orale. Euskaltzaindia est l'Académie royale de la Langue Basque, qui a effectué les premiers tests et a envoyé les premiers certificats dans un système propre (l'équivalent de EGA actuellement appelé "Titre D d'Euskaltzaindia"). Mais la demande pour ces tests a été tellement croissante que, devant le manque ressources et d’infrastructure de l'Académie, il a fallu habiliter un autre système, cette fois géré depuis le Département d'Éducation, Universités et Recherche Jeunesse du Gouvernement Basque.

L'EGA a valeur pour des postes de travail pour le secteur privé comme pour le secteur public. Le certificat EGA fait partie d'ALTE (Association of Language Testers in Europe).

Les épreuves se déroulent en 3 parties

1. Epreuve préliminaire : elle est composé de 100 questions à choix multiples et on devra en trouver 75 pour pouvoir passer l'épreuve. Les 15 premiers font référence à un enregistrement qui serait écouté au début. Pour la réalisation des 85 autres, une heure de temps y sera consacrée.

2. Epreuve écrite : elle est composée de quatre sections :

  • Rédaction : on proposera deux sujets au candidat pour développe à partir de l’un des deux, une rédaction d’au moins de 300 mots.
  • Restructuration de phrases : on devra remodeler dix phrases équivalentes ; pour cela on utiliserait des phrases partielles données comme référence.
  • Synonymes : cette section contient dix phrases contenant chacune un mot souligné pour lequel le candidat doit trouver le synonyme approprié.
  • Compréhension écrite : après avoir lu le texte proposé le candidat devra répondre à dix questions à choix multiple.

3. Examen oral : il contient deux sections principales :

  • Exercice de compréhension orale : on effectue le jour de l'examen écrit. Le candidat disposera de trois minutes au début de l’épreuve pour lire les cinq questions initiales. Ensuite, écouterait une seule fois le texte correspondant avant de répondre.
  • Expression orale : Le candidat aura plusieurs minutes pour donner son avis sur un sujet et les questions qui lui sont demandées.

IVAP - Profils Linguistique

Le Profil Linguistique définit le niveau de qualification linguistique requis en euskara pour l'exercice d’un poste de travail. Il existe quatre profils : ainsi, le premier profil linguistique est le plus faible jusqu’à la place la plus haute.

Les tests d'accréditation de profils linguistiques sont convoqués par l'Institut Basque d'Administration Publique deux fois par ans.

Ecoles Officielles des Langues

Certificat d’aptitude des Ecoles Officielles des Langues.

Lieux où les adultes peuvent apprendre l’euskara

Euskaltegis

Les Euskaltegis sont des centres où l’on offre l'enseignement en euskara pour adultes. Ils peuvent être de deux types : publics (dépendants de l'Administration et les Mairies) et privés (dépendants de particuliers). Chaque Euskaltegi a ses propres offres de cours et sa ligne éducative propre. Ci-joint les centres :

HABE (Helduen Albetatze eta Berreuskalduntzerako Erakundea)

L'Institut Alphabétisation et de Reeuskaldunisation pour Adultes est un organisme assigné au ministère de Culture du Gouvernement Basque. Il y a des Euskaltegis des publics en Alava, Bizkaia et Gipuzkoa.

AEK (Alfabetatze Euskalduntze Koordinakundea)

Le Coordinateur d’Alphabétisation et d'Euskaldunisation est un centre privé et homologué. Il se consacre à l'enseignement de l'euskara à des personnes adultes et à favoriser son utilisation. Il a un réseau de centaines d'Euskaltegis dans tout Euskal Herria.

IKA (Ikas eta Ari)

IKA est un coordinateur formé par plusieurs Euskaltegis de Navarre et d'Alava. C'est un centre privé et homologué. Il travaille le cadre de l'Euskaldunisation et l'alphabétisation de personnes adultes.

Udal Euskaltegiak

Udal Euskaltegiak sont des Centres publics dépendants de mairies situées dans la Communauté Autonome Basque. Il y a 44 Euskaltegis répartis en Alava, Bizkaia et Gipuzkoa.

Bertan

Fédération de Centres privés situés principalement dans les capitales de la Communauté Autonome.

Barnetegis/Internats

Les Barnetegis ou les Internats offrent la possibilité d'apprendre euskara de manière intensive.

Séjour en maison de familles Euskaldun

Pendant les mois d'été il existe la possibilité de coexister avec une famille Euskaldun et de cette manière, mettre en pratique tout ce qui est appris. C’est une autre façon d'apprendre la langue. En outre, on peut connaître de manière plus proche la culture et le mode de vie des localités qui conforment la géographie basque.


Kalifikatu:
http://www.euskosare.org/euskal_herria/euskal_herrian_bizi/introduction_a_leuskara/eks_article_view