Projet de sociolinguistique théorique : HAUSNARTU (RÉFLÉCHIR)

Kokapena

Le Cluster de Sociolinguistique a institué des prix intitulés HAUSNARTU (RÉFLÉCHIR). Il s’agit, avec ces prix, de promouvoir le développement et le renouvellement de la sociolinguistique basque théorique ou méthodologique.
En 2008, le Cluster de Sociolinguistique a attribué cinq prix.
La Sociolinguistique basque connaît un important développement sur le plan de l’application ; en revanche l’élaboration et le développement théorique fait à partir de l’état de la langue n’a pas suivi la même évolution. En effet, d’une part, la plupart des acteurs et chercheurs du champ universitaire n’ont pas pour “cible” la sociolinguistique basque (en dehors des nombreuses activités en relation avec le corpus, effectuées par les linguistes) ; d’autre part, la politique institutionnelle et l’action des citoyens en faveur de la langue basque sont totalement immergées dans les plans et les projets d’intervention, et demeurent relativement éloignées de l’activité théorique.
Le contenu de la plupart des articles publiés dans la revue de sociolinguistique Bat reflète on ne peut plus clairement ce phénomène. Des articles essentiellement consacrés à la description, à partir de de différents points de vue, de la situation sociale de la langue basque. Parmi ces articles en effet, trop peu nombreux sont ceux qui explorent simultanément l’élaboration théorique et le travail empirique, et les tentatives pour aller au-delà de la description des faits sont plutôt rares.
Pourtant, l’apport d’autres champs scientifiques à la sociolinguistique basque, et plus précisément, celui des sciences sociales, est, sans aucun doute, déterminant. D’autant que les professionnels basques travaillant dans ce domaine scientifique sont nombreux et qualifiés.
La question est que, si la sociolinguistique basque enregistre des avancées importantes et fructueuses, il est indispensable que ce domaine soit exploré par le savoir scientifique et approfondi dans ce cadre. Nous pensons donc qu’il faut encourager les professionnels en sciences humaines à utiliser leurs connaissances et leurs expériences scientifiques dans le domaine de la sociolinguistique basque. C’est précisément de ce souhait qu’est né ce projet.
Dans le cadre de cet appel à candidatures, seront récompensés les meilleurs travaux ayant élaboré des développements théoriques dans le domaine de la sociolinguistique basque. Dans cette intention, seront pris en compte les développements théoriques spécialement consacrés à la langue basque, ainsi que les adaptations de projets développés à l’éxtérieur, et permettant d’étudier et de comprendre la situation de notre langue.
L’objectif est le suivant : encourager le travail des chercheurs qui sont déjà en relation directe avec la sociolinguistique basque et rallier au champ de la sociolinguistique basque des chercheurs n’ayant encore aucun contact avec ce domaine. De cette manière, les bases théoriques des recherches sur la langue et la sociolinguistique pourront être étendues et enrichies. Nous invitons donc tous les chercheurs travaillant dans le champ des sciences humaines et sociales à répondre à cet appel.

Le fondement théorique ou le point de vue des travaux originaux ne doit pas être forcément lié au domaine de la sociolinguistique ; en revanche, dans de nombreux cas, les approches théoriques élaborées à partir du droit, de la sociologie, de l’économie, de la psychologie, de l’histoire, de la géographie, de la psychologie sociale, de l’anthropologie ou de tout autre branche scientifique peuvent être adaptées au champ de la sociolinguistique basque. Autrement dit, outre les nouveaux développements faits à partir de la sociolinguistique elle-même, le but de ces prix est d’encourager également les apports de ces autres branches scientifiques.

Le jury sera composé comme suit :

  • Un représentant de la Députation Forale du Gipuzkoa
  • Un représentant de la revue de sociolinguistique BAT
  • Un membre du Cluster de Sociolinguistique.

Une personne experte en sociolinguistique basque pourra remplacer l’un des membres du jury mentionné précédemment, si la situation l’exige.

  • Prix. Le premier prix sera de 600 € ; le second, de 300 € ; le troisième, de 200 €, et les travaux figurant en quatrième et cinquième places recevront la somme de 100 €.
  • Les meilleurs travaux seront publiés dans un numéro spécial de la revue BAT.
  • La date limite d’envoi des travaux est fixée au 1er octobre 2008.
  • La décision concernant l’attribution des prix sera annoncée le 3 décembre 2008, à l’occasion de la journée internationale de l’Euskara.