Mesure de l'usage de la langue dans la rue au Pays Basque

Kokapena

 

La Mesure de l’Usage de la Langue dans la Rue au Pays Basque a été effectuée pour la première fois en 1989, et depuis, l’expérience a été renouvelée à quatre reprises : en 1993, 1997, 2001 et 2006. Comme cela a été le cas pour la dernière mesure, les prochaines auront lieu tous les cinq ans (notamment afin de les regrouper avec les données du recensement). Lors de cette évaluation, l’usage de la langue fait l’objet de relevés dans toutes les communes du Pays Basque de plus de 5000 habitants et dans certaines communes se situant au-dessous de ce seuil, afin de disposer d’une mesure permettant de s’approcher au plus près de la réalité de l’état de la langue.

Au total, ce sont plus de 250.000 locuteurs qui sont observés dans la rue lors de leurs conversations. Dans la mesure effectuée en 2006, un certain nombre de modifications méthodologiques sont intervenues afin d’intensifier la recherche. Au total 63 communes ont fait l’objet de mesures et les données concernant l’usage ont été relevées au moyen d’une fiche unique (contrairement à ce qui s’était fait lors des précédentes mesures). Cette fiche permet d’étudier les données concernant l’usage de la langue par les locuteurs en fonction de l’âge, du sexe et de l’influence de la présence d’enfants.

En 1998, après la disparition d’EKB, SEI a assuré la réalisation de la Mesure de l’Usage de la Langue dans la Rue au Pays Basque. En 2004, c’est le Cluster de Sociolinguistique qui a remplacé l’association SEI. En 2006, le Cluster de Sociolinguistique, en se fondant sur la méthodologie et l’expérience des précédentes mesures, a effectué la 5ème Mesure de l’Usage de la Langue dans la Rue au Pays Basque.