Projet Eralan

Kokapena


Le nom EraLan signifie “usage au travail”, usage de la langue basque dans le monde du travail. Ce terme recouvre deux axes de travail principaux : l’identification des variables intervenant dans l’usage de la langue basque dans le champ du travail et la définition, ainsi que l’application, d’une méthodologie permettant d’élaborer des interventions susceptibles d’influer sur ces variables.

Ce projet de recherche a été développé entre 2006 et 2008, et le Groupe de Développement d’EraLan s’est attaché à faire progresser ces missions. Coordonné et guidé par le Cluster de Sociolinguistique, ce groupe est composé d’acteurs issus de différents secteurs : représentants de l’Université, de l’administration, des conseils pour les plans “langue basque”, ainsi que des syndicats.

J.Inazio Marko (Université du Pays Basque), Jon Ajuria, Fermin Perez (Députation Forale de Biscaye), Joxean Amundarain, Nekane Jauregi (Députation Forale du Guipuzcoa), Eñaut Apaolaza (Coop. Emun), Aitziber Madrazo (Syndicat Lab) et Elixabet Almandoz (Eusko Ikaskuntza).

Outre les apports théoriques, EraLan propose également une méthodologie pouvant intervenir dans le monde du travail. Le résultat est une publication réunissant ce qui a déjà été fait, ainsi que l’organisation d’une rencontre le 13 novembre 2008. Pour plus d’informations sur cette rencontre, rendez vous sur notre site internet : www.soziolinguistika.org/eralan

C’est ainsi que s’est achevée la première phase de travail d’EraLan. Partant de là, nous sommes en train d’élaborer la suite à donner à ce programme. Plus précisément, nous souhaitons travailler sur chacune des variables qui interviennent dans l’usage de la langue basque. Durant la période 2008-2010, nous étudierons le leadership de la manière suivante : nous allons concevoir et expérimenter une méthodologie destinée à travailler sur la variable “leadership” afin d’intervenir sur l’usage de la langue dans les organismes – publics et privés - ayant adopté les plans de normalisation linguistique.