LA SALLE DU VITRAIL

Cet espace, conçu à l'origine par l'architecte comme une patio découvert, a été transformé en 1964 en musée consacré à l'histoire de la Bizkaia. Avec le rétablissement des Juntas Generales, la Maison récupère sa fonction et est utilisée par l'institution.

La Salle du Vitrail

Le vitrail de grande taille qui fait fonction de plafond retient l'attention. Installé en 1985, il a été réalisé de manière artisanale par l'entreprise de Bilbao Vidrieras de Arte S.A ; c'est à ce titre la plus grande oeuvre réalisée à ce jour par l'entreprise. Il reprend graphiquement le symbolisme de l'arbre comme point de rencontre des différents villages et villes de Bizkaia. Au centre, la tribune et l'arbre sont une allusion directe aux assemblées primitives ; à côté, l'inscription "Lege Zaharra" qui rappelle les anciennes lois que le Seigneur jurait de respecter, et, d'autre part, des références aux activités économiques du Territoire grâce à des images éloquentes. Autour de la partie centrale, nous trouvons une frise avec les monuments les plus reprentatifs des diverses localités de Bizkaia. Nous pouvons voir dans la verrière le symbolisme de l'Arbre comme point de rencontre des différents villages et villes de Bizkaia.

AUTRES OBJETS

Nous pouvons découvrir dans la salle plusieurs objets historiques en rapport avec l'institution forale :

  • Des billets creux en argent utilisés pour les votes des "Juntas" (XVIIe. Siècle).
  • Des bâtons de commandement de Députés Généraux (XVIIIe siècle).
  • Un écritoire en argent utilisé par les J.G. (XVIIIe siècle).
  • Des cravaches ou bâtons d'autorité (les autorités des communes les utilisaient en tant que symbole externe des postes dont ils étaient chargés).
  • Une croix présente pendant les serments avant de prendre possession des charges du Gouvernement de la Seigneurie de Bizkaia.
  • Maquette réalisée en 1931 par Jon Argatxa Etxeandia et restaurée en 1978.
'Lyrique et religion' oeuvre de Gustavo de Maeztu
L'oeuvre de Gustavo de Maeztu (1887-1947) Intitulée "Lírica y religión" (Lyrique et religion) Rappelle un orage tragique qui frappa la côte de Bermeo le 20 avril 1870 et au cours duquel périrent 255 marins basques et de Cantabrie.
Guitarre qui appartint à J.M. Iparraguirre
Dans la même salle vous pourrez contempler la guitare qui a appartenu à J.M. Iparragirre, le célèbre compositeur du "Gernikako Arbola".